L’avenir des 128 salariés de SCIAE en suspens durant deux jours | Canal32

L’avenir des 128 salariés de SCIAE en suspens durant deux jours

Diffusion le 06/03/2018


Une décision de justice qui tarde : la reprise ou non du fabricant de meubles de Dienville, la SCIAE. Le tribunal de commerce de Troyes a annoncé ce mardi le report de sa décision à jeudi. Deux jours de plus à attendre pour les 128 salariés de l'entreprise en difficulté. A ce jour, il ne reste plus qu'une offre en lice, celle de l'ancien propriétaire de la société jusqu'en 2010, Denis Lavandier. Il propose de maintenir 62 postes et d'investir pour relancer l'activité. Mi-février, un délai supplémentaire avait d'ailleurs été accordé par le tribunal pour le dépôt de nouvelles offres, ce qui avait permis de se positionner. Trois cadres de la SCIAE, qui proposaient eux aussi de reprendre la société, n'avaient finalement pas reconduit leur offre, qui n'était plus viable selon eux au-delà du 13 février (date de l'audience initiale). Pour les représentants du personnel présents ce matin, l'offre actuelle est bonne à prendre et la confiance reste de mise.