Les agriculteurs se mobilisent pour maintenir leurs zones défavorisées | Canal32

Les agriculteurs se mobilisent pour maintenir leurs zones défavorisées

Diffusion le 14/02/2018


Les agriculteurs de l’Aube, portés par les Jeunes Agriculteurs de l’Aube et la FDSEA 10, ont manifesté ce jeudi après-midi dans les rues de Troyes, avant de s’arrêter à la préfecture de l’Aube. Ils étaient près de 130 à se mobiliser. La nouvelle cartographie, dévoilée par le gouvernement, prévoit 17 communes du pays d’Othe supprimées des zones défavorisées. Par définition, une zone défavorisée est une zone avec un potentiel de terres limitées et difficiles à travailler, avec un rendement faible. Cela engendrerait une perte totale des aides financières octroyées par le gouvernement, soit ici 100 000 euros par an pour les exploitants des 17 communes du pays d’Othe.

 

Les syndicats agricoles défendaient aussi le sud du département, le Barrois aubois, qui n’a jamais intégré la cartographie, et qui n’est pas non plus prévu dans cette nouvelle cartographie. En cause : la part de la viticulture qui dispose d’un Produit Brut Standard (PBS) trop élevée pour rentrer dans les critères des zones défavorisées. Les agriculteurs demandent à ce que l’appelation viticole soit exclue du PBS. Pour concrétiser leurs actions, la FDSEA, les Jeunes Agriculteurs de l’Aube et les agriculteurs revendiquent le Barrois comme ZAD (Zone Agricole à Défendre).

 

Les représentants ont rencontré, en fin d'après-midi, le Préfet de l'Aube. Ce dernier leur a signalé qu'il allait écrire au Ministre de l'Agriculture, au Premier Ministre et au Président de la République. Le but : que les terres auboises concernées soient donc reconnues pour être dotées dans le futur. Après cette entrevue, les agriculteurs ont décidé de poursuivre leur action, toujours devant la préfecture. Un pique-nique est organisé.