Cadenas d'amour : un Troyen assure la promotion de sa ville via les petites annonces ! | Canal32

Cadenas d'amour : un Troyen assure la promotion de sa ville via les petites annonces ! - 10 Aout 2016

  Publicité - Votre article ci-dessous
Logo Canal 32

Canal 32 - Cadenas d'amour : un Troyen assure la promotion de sa ville via les petites annonces ! Canal 32 - Cadenas d'amour : un Troyen assure la promotion de sa ville via les petites annonces ! Canal 32 - Cadenas d'amour : un Troyen assure la promotion de sa ville via les petites annonces !

Diffusion le 10/08/2016


C’est une annonce pour le moins étonnante qui est apparue sur le site de petites annonces du Bon Coin, ce mardi midi. Intitulée : « Cadenas d'amour, c'est à TROYES que ça se passe », elle incite les touristes à venir visiter la cité tricasse.


Sur les quelques lignes de description, il est précisé : « Paris vient de prendre la décision d'interdire les cadenas sur ses ponts. J'ai la solution: venez accrocher votre cadenas d'amour à TROYES. Ce n'est pas loin de Paris et la ville médiévale rénovée est magnifique. Venez découvrir le coeur de Troyes, accrocher votre cadenas sur l'arbre d'amour ou sur les ponts des quais. Parcourez les ruelles intimes avec de petits restaurants qui proposent des plats champenois. J'aime ma ville et mon département. Je n'ai rien à vendre, je ne suis pas un professionnel du tourisme. Venez, tout simplement ».


L’annonce a été postée par un Aubois (qui souhaite rester anonyme mais que nous avons joint), amoureux de son département. Son objectif : « faire de la promotion de la ville et du département pour dynamiser encore plus l’économie. Même si une seule famille se déplace et consomme, pour moi, c’est gagné ».


L’idée est « que les gens consultent l’annonce pour leur donner des idées de séjour». Celui qui se fait appeler Michel a, en fait, posté deux annonces. L’une domiciliée à Troyes, l’autre à Paris pour essayer de toucher le plus de monde possible. En moins de 24 heures, ces deux annonces ont été vues une centaine de fois.


Cet « ambassadeur » comme il se définit lui-même, cherche à « positiver » : «si tout le monde s’y met, l’attractivité touristique du département peut être renforcée facilement ». Après ce clin d’œil autour des cadenas, d’autres petits coups de comm’ pourraient voir le jour autour des lacs ou encore des centres de marques, promet le vendeur troyen atypique.