Pierre Barbier du VC Rouen 76 vainqueur au sprint de la 43ème Nocturne de Bar-sur-Aube | Canal32

Pierre Barbier du VC Rouen 76 vainqueur au sprint de la 43ème Nocturne de Bar-sur-Aube - 23 Juillet 2016

  Publicité - Votre article ci-dessous
Logo Canal 32

Canal 32 - Pierre Barbier du VC Rouen 76 vainqueur au sprint de la 43ème Nocturne de Bar-sur-AubeCanal 32 - Pierre Barbier du VC Rouen 76 vainqueur au sprint de la 43ème Nocturne de Bar-sur-AubeCanal 32 - Pierre Barbier du VC Rouen 76 vainqueur au sprint de la 43ème Nocturne de Bar-sur-AubeCanal 32 - Pierre Barbier du VC Rouen 76 vainqueur au sprint de la 43ème Nocturne de Bar-sur-AubeCanal 32 - Pierre Barbier du VC Rouen 76 vainqueur au sprint de la 43ème Nocturne de Bar-sur-AubeCanal 32 - Pierre Barbier du VC Rouen 76 vainqueur au sprint de la 43ème Nocturne de Bar-sur-AubeCanal 32 - Pierre Barbier du VC Rouen 76 vainqueur au sprint de la 43ème Nocturne de Bar-sur-Aube

Diffusion le 23/07/2016


Ce vendredi soir s’est déroulée la 43e Nocturne cycliste de Bar-sur-Aube « Souvenir Lucien Sonrier », organisée par l’Etoile Cycliste Baralbine. Le temps un peu couvert n’a pas empêchés les mordus de «la petite reine» de se déplacer autour du circuit fermé, pour soutenir, par leurs applaudissements, les forçats de la route.


Jean-Christophe Robert, l’énergique président du club sportif, en avait le sourire aux lèvres. Dès 19h, les poussins, pupilles et benjamins aubois ont ouvert le bal en parcourant une épreuve à leur portée dans le prix Charpentes Jacky Deshouilles.


A 21h, c’était au tour des « grands » de se montrer à la hauteur dans le prix de la ville de Bar-sur-Aube, des commerçants et des artisans, avec le prix de la combativité « Martial Voyard ». Près d’une centaine de cyclistes de 1ère, 2ème et 3ème catégories (en majorité des coureurs de 1ère catégorie) se sont élancés sur le circuit de près de 90 km (50 tours de 1,750km).


Le départ a été donné par Raymond Riotte, ancien coureur professionnel qui a participé à 8 Tours de France, avec à ses côtés le Baralbin Christian Poissenot, vainqueur de Paris-Troyes en 1970, ancien chauffeur officiel de personnalités durant plusieurs Tour de France, Benoît Drujon, ancien cycliste professionnel aubois, et Philippe Borde, maire de Bar-sur-Aube.


Parmi les engagés, figuraient trois futurs pros : Pierre Barbier (VC Rouen 76), Damien Touzé CC Etupes Le Doubs Pays de Mon) et Kevin Le Cunff (CM Aubervilliers 93). Au terme de deux heures de course, c’est Pierre Barbier du VC Rouen 76 (3ème de Paris-Troyes 2016) qui a remporté l’épreuve au sprint, avec une moyenne de 45,586 km/h, devant son coéquipier Melvin Rullière et Kilian Evenot (Dunkerque Littoral Cyclisme), vainqueur l’an dernier. A noter que le premier sociétaire aubois du peloton (Pierre Paroissien UVA) termine en 18ème position. Quant au Baralbin Mathieu Rigollot, coureur à la SCO de Dijon, il prend la 29ème place. Dans cette course, il y a eu 27 abandons.


Texte et photos : PB.Photo de l'arrivée : Amédée Da Fonseca du vcc.fr