Bar-sur-Seine : un loup gris observé fin septembre | Canal32

Bar-sur-Seine : un loup gris observé fin septembre

  Publicité - Votre article ci-dessous
Logo Canal 32

Canal 32 - Bar-sur-Seine : un loup gris observé fin septembreCanal 32 - Bar-sur-Seine : un loup gris observé fin septembreCanal 32 - Bar-sur-Seine : un loup gris observé fin septembre

Diffusion le 28/10/2020


La Préfecture a annoncé, ce mercredi, l'observation d'un loup gris dans l'Aube. Des vidéos ont été prises dans la nuit du 22 au 23 septembre dernier, à Bar-sur-Seine, sur le terrain d'un particulier qui avait fait poser un appareil automatique. Le canidé a formellement été identifié par l'Office Français de la Biodiversité. La présence du loup avait été suspectée suite à plusieurs attaques de troupeaux de moutons ces derniers mois, même si les éléments matériels trouvés sur place n'avaient pas permis de l'identifier avec certitude. Pour l'instant, il ne s'agit pas d'affirmer qu'il est installé sur notre territoire, mais il y passe. Les autorités rappellent que le loup est une espèce protégée et il ne présente pas de danger pour l'homme.


Photos : Eric Lenoir


 


L'intégralité du communiqué de la Préfecture : 


 


Dans la nuit du 22 au 23 septembre 2020, un grand canidé a été filmé par un appareil automatique placé par un particulier sur son terrain, sur la commune de Bar-sur-Seine, dans le département de l’Aube. Le document vidéo a été transmis à l’Office français de la biodiversité (OFB), établissement public en charge du suivi du loup en France au travers du Réseau loup/lynx, qui a identifié de manière certaine un loup gris (Canis lupus lupus).


 


La présence du loup dans le département de l’Aube était par ailleurs supposée en lien avec la survenue ponctuelle ces derniers mois de prédations sur troupeaux domestiques pour lesquelles les éléments techniques relevés n’avaient pas écarté la responsabilité du loup.


 


Ces évènements illustrent la dynamique de passage du loup dans le département de l’Aube, situé sur le front de colonisation de l'espèce. Le Réseau loup/lynx poursuit son travail de collecte d'informations sur le terrain pour suivre l'évolution de la présence de l'espèce dans le département. La récurrence d'indices de présence dans le temps et dans l'espace permettra, le cas échéant, de mettre en évidence la sédentarisation d’un individu sur un territoire, et donc l'installation de l'espèce dans le département.


 


La Direction Départementale des Territoires propose des mesures d’urgence aux éleveurs victimes de prédation où la responsabilité du loup n’est pas écartée par le prêt de clôtures mobiles électrifiées, permettant notamment de regrouper les animaux en parc de nuit protégé. En cas de dommage où la responsabilité du loup n’est pas exclue, une procédure d’indemnisation des victimes et des pertes est mise en oeuvre.


 


Pour rappel, le loup est une espèce strictement protégée en France et en Europe. Sa présence ne doit pas dissuader de mener des activités de pleine nature, il ne présente pas de danger pour l’homme.


 


L’Office français de la biodiversité dispose d’un maillage territorial d’agents spécialement formés à la reconnaissance des indices de présence du loup et à la réalisation des constats de dommage. En cas d’observation de loup ou d’indice de sa présence, n’hésitez pas à contacter rapidement un agent de l’OFB de l’Aube au 03.25.49.80.10 ou 06.27.02.57.29 ou sd10@ofb.gouv.fr


 




En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de pouvoir améliorer votre expérience utilisateur.