Saint-Julien-les-Villas : deux guichetières de l'agence postale agressées ce mardi | Canal32

Saint-Julien-les-Villas : deux guichetières de l'agence postale agressées ce mardi

  Publicité - Votre article ci-dessous

Canal 32 - Saint-Julien-les-Villas : deux guichetières de l'agence postale agressées ce mardiCanal 32 - Saint-Julien-les-Villas : deux guichetières de l'agence postale agressées ce mardi

Diffusion le 14/02/2018


Ce mardi, deux guichetières du bureau de Poste sancéen ont été agressées physiquement par un client. Entre 10h et 10h30, un homme d'une cinquantaine d'années s'en est pris violemment à une première guichetière, alors qu'elle refusait de lui donner un document administratif qu'il avait réclamé à plusieurs reprises. Il commence par s'énerver contre le matériel, avant de contourner l'îlot d'accueil et frapper la guichetière à coups de poing.


 


Une deuxième guichetière arrive alors pour secourir sa collègue et prend elle aussi des coups au niveau des côtes. La première guichetière agressée tombe au sol, ayant des difficultés à reprendre son souffle, probablement sous le choc de cette altercation. Des clients ont été témoins de l'agression.


 


L'homme a été interpellé par les services de police. Durant sa garde à vue (terminée dans la journée ce mercredi), le quinquagénaire sancéen s'est platement excusé et affirme regretter ses gestes, indiquant un certain surmenage qui l'aurait fait s'emporter. Les blessures des deux victimes n'ont pas donné lieu à une interruption temporaire de travail (ITT). Le dossier a été transmis au Parquet de Troyes, mais une mise en examen semble peu probable.


 


L'une des victimes est une « chargée de clientèle aguerrie », d'après la direction de La Poste, qui travaille à Saint-Julien-les-Villas depuis longtemps. La deuxième guichetière est une factrice reconvertie, chargée de clientèle depuis moins longtemps, mais pour autant habituée au contact avec les clients et usagers.


 


Dès hier, La Poste a mis en place une « cellule post-agression » : l'assistante sociale et l'équipe encadrante de la société ont pris contact avec les deux victimes, de 42 et 50 ans. Elles ont toutes deux ont été prises en charge dès leur sortie de l'hôpital et emmenées au commissariat pour qu'elles puissent déposer une plainte (La Poste a elle aussi porté plainte). Elles ont ensuite été raccompagnées chez elles par l'équipe encadrante de La Poste.


 


A noter qu'un médecin du travail et les responsables locaux de la société sont joignables pour tout salarié de La Poste qui serait sous le choc et aurait besoin de parler suite à cette agression. D'après la direction, l'agence sancéenne connaît très peu d'incivilités, ce qui a rendu cette agression d'autant plus surprenante. Deux guichetières y travaillent au quotidien et un conseiller bancaire vient deux à trois fois par semaine dans les locaux.


 


L'agence rouvrira ses portes lundi. Les clients peuvent toujours retirer de l'argent au distributeur automatique, ou se rendre dans une autre agence de l'agglomération troyenne. Pour ceux dont les objets étaient à venir retirer au bureau sancéen (lettres recommandées ou colis), ils ont été transférés au bureau de Troyes Thibaud de Champagne.