Sécurité routière : les contrôles annoncés cette semaine | Canal32

Sécurité routière : les contrôles annoncés cette semaine

  Publicité - Votre article ci-dessous
Logo Canal 32

Canal 32 - Sécurité routière : les contrôles annoncés cette semaine

Diffusion le 25/03/2019


La Préfecture de l’Aube annonce, chaque semaine, un certain nombre de contrôles routiers à venir sur les différents axes du département. Objectif : sensibiliser la population aux mauvais comportements sur la route. Les contrôles annoncés concernent aussi bien la zone Police que la zone Gendarmerie. Voici la liste des contrôles annoncés (en capture d’écran) pour la période jusqu’au 30 mars.


Chiffres de la Sécurité routière : bilan de la semaine n° 12


Les forces de l’ordre ont procédé à la verbalisation des comportements suivants :


- 177 faits d’excès de vitesses ou de vitesses excessives


- 20 faits de conduites sous l’emprise de l’alcool


- 3 faits de conduites sous l’emprise de stupéfiants


- 27 faits d’usages du téléphone au volant


- 5 faits de défauts de port de la ceinture de sécurité ou de dispositif de retenue pour enfant


- 11 faits de conduites sans permis de conduire


- 8 refus de priorité


 


32 véhicules ont été immobilisés par les forces de l’ordre en raison d’infractions graves au code de la route. 29 permis de conduire ont fait l’objet d’une suspension administrative


Message de prévention de la semaine


Risques encourus en cas de conduite sans assurance :


La conduite sans assurance constitue un délit.


Depuis le 1er avril 2017, une amende forfaitaire délictuelle est mise en place de 500€.Cependant, si la conduite sans assurance n’entre pas dans le cas d’une amende forfaitaire, le traitement judiciaire classique s’applique, alors la peine encourue pour le défaut d’assurance est une amende de 3 750 euros.


Les victimes d’un accident causé par un conducteur sans assurance seront indemnisées par le FGAO (Fonds de garantie des assurances obligatoires).En revanche, le responsable de l’accident non assuré ne sera en aucun cas indemnisé pour ses propres blessures ou dégâts matériels. En outre, il devra rembourser au FGAO la totalité des sommes engagées par celui-ci pour l’indemnisation des victimes de l’accident.




Réussites le mag

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de pouvoir améliorer votre expérience utilisateur.