Sécurité routière : les contrôles annoncés jusqu'au samedi 25 juillet | Canal32

Sécurité routière : les contrôles annoncés jusqu'au samedi 25 juillet

  Publicité - Votre article ci-dessous
Logo Canal 32

Canal 32 - Sécurité routière : les contrôles annoncés jusqu'au samedi 25 juillet

Diffusion le 20/07/2020


La Préfecture de l’Aube annonce un certain nombre de contrôles routiers à venir sur les différents axes du département. Objectif : sensibiliser la population aux mauvais comportements sur la route. Les contrôles annoncés concernent aussi bien la zone Police que la zone Gendarmerie. Voici la liste des contrôles annoncés (en capture d’écran) pour la période jusqu’au samedi 25 juillet.


 


Chiffres de la Sécurité routière : bilan de la semaine n° 29


 


Le préfet de l’Aube et les forces de l’ordre demeurent mobilisés en 2020 pour diffuser des messages de vigilance, de prévention et de conseils en matière de sécurité routière afin d’inviter chaque conducteur à se responsabiliser davantage et à adopter le bon comportement sur les routes.
Des nombreux comportements inadaptés et dangereux sont toujours constatés sur les routes. Durant la semaine écoulée, les forces de l’ordre ont procédé à la verbalisation des comportements suivants :
- 152 excès de vitesses ou vitesses excessives ;
- 3 faits de conduites sous l’empire d’un état alcoolique ;
- 0 fait de conduite sous l’emprise de stupéfiants ;
- 24 faits d’usage du téléphone au volant ;
- 8 défauts de port de la ceinture de sécurité ou de dispositif de retenue pour enfant ; - 5 faits de conduites sans permis de conduire ;
- 7 refus de priorité.
18 véhicules ont été immobilisés par les forces de l’ordre en raison d’infractions graves au code de la route. 31 permis de conduire ont fait l’objet d’une suspension administrative de leur permis de conduire.


 


Message de prévention de la semaine : la fatigue au volant, quels risques ?


 



La fatigue, c’est la difficulté à rester concentré. Ses signes annonciateurs sont le picotement des yeux, le raidissement de la nuque, les douleurs de dos et le regard qui se fixe. Une solution : toutes les deux heures la pause s’impose !
La somnolence, c’est la difficulté à rester éveillé, avec le risque d’endormissement, quelle que soit la longueur du trajet. Elle se manifeste par des bâillements et des paupières lourdes. En outre, la somnolence entraîne des périodes de « micro-sommeils » (de 1 à 4 secondes) pouvant être extrêmement dangereuses pour la sécurité de tous. La pause alors ne suffit plus, la solution la plus efficace pour restaurer sa vigilance : s’arrêter dans un endroit sécurisé pour se reposer au moins un quart d’heure. « Dès les premiers signes de somnolence, le conducteur doit s’arrêter parce que les risques d’avoir un accident dans la demi-heure qui suit sont multipliés par 3 ou 4. Ses réflexes sont altérés et plus il roule vite et plus les conséquences sont graves en cas d’accident », explique le professeur Damien Léger, président du Conseil scientifique de l’Institut national du sommeil et de la vigilance (INSV)




Réussites le mag

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de pouvoir améliorer votre expérience utilisateur.