Le point de Troyes Champagne Métropole : 350 000 équipements de protection distribués, les conséquences économiques, ... | Canal32

Le point de Troyes Champagne Métropole : 350 000 équipements de protection distribués, les conséquences économiques, ...

  Publicité - Votre article ci-dessous
Logo Canal 32

Canal 32 - Le point de Troyes Champagne Métropole : 350 000 équipements de protection distribués, les conséquences économiques, ...

Diffusion le 04/04/2020


Le maire de Troyes, François Baroin, a fait le point sur la situation face à la crise sanitaire du Covid-19, en s'exprimant par visioconférence, ce samedi. Voici les principales informations.


- La situation dans les hôpitaux Troyens et Aubois :


21 personnes sont décédées du Covid-19, dans les hôpitaux. dans le département. 5 Ehpad doivent faire face à des cas de Covid-19. 4 personnes sont décédées dans ces établissements.


25 personnes sont actuellement en réanimation, et l'hôpital de Troyes dispose, au total, de 41 lits de réanimation. 95 autres personnes présentant des symptômes du virus sont également hospitalisées dans d'autres services.


- Concernant la distribution de masques :


Depuis le début de l'épidémie, Troyes et Troyes Champagne Métropole ont distribué près de 350 000 équipements de protection (masques, gants, blouses etc). Environ 400 professionnels de santé, dans tout le département, ont été dotés de ces protections.Des masques ont aussi été donnés aux soignants des Ehpad, aux établissements médico-sociaux, mais aussi aux aides à domicile indépendants.


"Les agents de la ville et de l'agglomération, les policiers et les gendarmes, garantissent la salubrité et la sécurité des populations", a tenu à rappeler François Baroin. C'est pourquoi ils seront prochainement équipés de masques FFP3Le maire a également salué "l'effort de solidarité des entreprises textiles du territoire, et de leurs salariés qui fabriquent de nombreux masques". Hier, par exemple, plus de 9 000 masques de l'Atelier d'Ariane ont été distribués aux agents municipaux, des communes de l'agglomération.


"La distribution de masques auprès des populations prioritaires, les plus de 60 ans notamment, est à l'étude, en fonction de la production. Mais je rappelle qu'il est important de respecter le confinement, et ces distributions aux particuliers fragiles sont plutôt des perspectives pour la sortie de confinement", a précisé le maire troyen.


- La désinfection des espaces publics :


"C'est un choix assumé et qui répond au principe de précaution", a expliqué François Baroin. "Hors Covid-19, les agents nettoient déjà les rues et ça sert à quelque chose. C'est utile en ce moment. Seul le mobilier urbain est désinfecté, aucun espace vert n'est par exemple visé par cette opération". Bancs, abris bus, poubelles, mains courantes... tous les éléments de mobilier urbain susceptibles d'être touchés par le public, sont désinfectés, 3 fois par semaine. Les agents utilisent un nettoyant dégraissant et un désinfectant bactéricide, utilisés par l'agro-alimentaire notamment.


- Le respect du confinement à Troyes :


"Il est globalement bien respecté dans notre ville, on constate un bon esprit civique des citoyens", selon le maire. Les policiers et gendarmes sont très présents sur le terrain. Depuis le 25 mars, on dénombre 218 verbalisations par PV électroniques, dressés par la police municipale. La police nationale a procédé à 500 contrôles, qui ont donné lieu à 84 verbalisations. Pour les prochains jours, et notamment la période des vacances scolaires, ces contrôles seront renforcés partout dans l'agglomération et le département. Un arrêté concernant l'interdiction des barbecues sur les voies publiques a été pris par la commune. "Nous avons reçu de nombreux signalements du voisinage, c'est un sentiment d'injustice et de crispation face à ce non-respect des mesures de confinement", a relaté François Baroin. "Mais attention, cet arrêté ne concerne que les espaces publics, chacun est libre de faire un barbecue dans un espace privé, un jardin...".


- L'accueil des enfants des soignants dans les écoles de la ville, va se poursuivre, même pendant les vacances scolaires.


- Vers une annulation des Foires de Champagne ?


Aucune décision n'a été prise pour le moment. "Ce n'est pas encore arbitré, nous étudions plusieurs hypothèses, nous essaierons de nous adapter quoi qu'il en soit". Mais la présence internationale au sein des Foires, notamment avec les villes jumelles, est elle, d'ores et déjà annulée.


- Les conséquences du confinement pour la ville de Troyes :


François Baroin prévient, "ce sera évidemment un choc immense pour toutes les administrations publiques locales confondues". Le maire a rappelé que le confinement est une décision "hors-norme. Et la situation est tragique humainement". "Il est encore trop tôt pour évaluer globalement les conséquences économiques, mais nous aurons des trous dans les recettes habituelles de la ville. Et nous effectuons des investissements qui n'étaient pas prévus, mais qui sont nécessaires, concernant les masques notamment", a développé le maire.




En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de pouvoir améliorer votre expérience utilisateur.