Une nouvelle étape pour la prison de Lavau : l’appel d’offres est lancé | Canal32

Une nouvelle étape pour la prison de Lavau : l’appel d’offres est lancé

  Publicité - Votre article ci-dessous
Logo Canal 32

Canal 32 - Une nouvelle étape pour la prison de Lavau : l’appel d’offres est lancé

Diffusion le 09/01/2018


La mise en ligne de l’appel d’offres à la concurrence pour le marché public a été effectuée le 30 décembre 2017. Les entreprises intéressées ont jusqu’au 8 février pour déposer leur dossier auprès de l’Agence publique pour l'immobilier de la Justice (APIJ). Il s’agit d’étudier « la conception, la réalisation et l’aménagement » du centre pénitentiaire de Troyes-Lavau.


 


Pourquoi une nouvelle prison ?


Dans la note de synthèse, il est rappelé que le nouvel établissement (ouverture prévue en 2022) doit remplacer l’actuelle maison d’arrêt de Troyes. Cette dernière « s’inscrit actuellement dans le tissu urbain dense du centre-ville historique de la Préfecture. Il s’agit d’un établissement de petite capacité. Le patrimoine bâti a subi au fil des siècles de nombreux réaménagements et transformations, mais sa capacité d’adaptation et de mutation a désormais atteint ses limites. Les contraintes induites par l’exiguïté, les ruptures fonctionnelles, de sécurité, ou par les dysfonctionnements techniques ne peuvent plus être dépassées ».


 


Pourquoi le site de Lavau ?


Toujours selon la note de synthèse : le site choisi est « situé en périphérie de l’agglomération, il jouxte un carrefour d’intersection de deux axes majeurs du maillage routier et, outre son potentiel foncier, il est de ce fait facilement accessible par sa proximité des équipements et des réseaux. Le terrain d’assiette est plat et ne comporte pas de risque naturel particulier recensé. »


 


Quel type d’établissement ?


« Le nouvel établissement s’inscrit dans le cadre du nouveau programme pénitentiaire, qui vise à améliorer la prise en charge des personnes détenues, les conditions de travail des personnels, en offrant un environnement adapté aux exigences d’accueil contemporaines. L’établissement de Lutterbach, en Alsace, actuellement en cours de développement, est l’établissement pilote de ce programme. Il développe une approche innovante de la conception architecturale et urbaine de ce type d’ouvrage. »


 


La future prison de Lavau ?


« Le nouveau centre pénitentiaire doit se composer notamment de quatre quartiers maison d’arrêt hommes d’une centaine de places (dont un quartier de confiance réversible), et trois quartiers de plus faible capacité (isolement, accueil..), ainsi que des espaces supports correspondants. Il doit accueillir environ 500 détenus masculins pour un total d’environ 17 000 m2 de surfaces utiles (détention, hors détention, personnels et visiteurs...).»


 


L’enveloppe financière prévisionnelle pour le marché est de 73 100 000 €.


 


Photo : note de synthèse.